Il arrive parfois que les patients arrivent au rendez-vous qu’ils ont réservés quelques jours avant en me disant : j’avais mal au cou mais c’est passé. Je suis quand même venu mais je ne sais pas si j’ai bien fait. Ils sont presque désolés. Mais oui vous avez bien fait ! Si des tensions se sont installées puis ont disparues c’est certainement qu’il y a une fragilité sur laquelle on peut travailler. De plus si vous venez sans douleur particulière on peut faire un travail de fond plus important. En ostéopathie le symptôme est secondaire. Ce qui est primaire c’est l’équilibre général.

Ne vous inquiétez pas on s’occupe aussi du symptôme.

Si « la fonction crée l’organe » le fait de maintenir et d’entretenir une fonction de qualité permet de préserver un organe de qualité. Le rôle de l’ostéopathe étant d’aider les différents éléments du corps à exercer leur fonction de façon juste, l’ostéopathie est bien une thérapie préventive.

Une image simple est celle d’un mât articulé maintenu par des aubans. Il y a les aubans viscéraux et fasciaux (tissu conjonctif) qui sont beaucoup influencés par l’alimentation, le stress, les mémoires et les aubans musculaires dont une des fonctions et de compenser les déséquilibres des autres aubans. Donc si on libère le système fascial et viscéral on libère une bonne partie du système musculosquelettique. Il sera ensuite beaucoup plus facile de travailler sur ce système musculosquelettique et il aura moins de chance de se mettre en dysfonction et enfin il y aura un gain d’énergie.

Ce qui veut dire que sans raison apparente vous allez décider de prendre rendez-vous chez l’ostéopathe.

Mais pourquoi ?

Car « la fonction crée l’organe » et que l’ostéopathe va participer au maintien d’une fonction de qualité. Plus on est jeune, plus on est souple, plus on encaisse mais ça a tendance à ressortir avec l’âge et là le travail est plus compliqué…
J’aime dire aux parents, qu’ils m’amènent leurs enfants pour qu’ils soient bien à 40 ans et plus. Ce qui m’amène à conseiller aux enfants de consulter une fois par an l’ostéopathe, et donc à tout un chacun de s’accorder ce moment de soin préventif une à quatre fois par an en fonction de sa tendance à accumuler des tensions.

 
 Prenez soin de vous.
Nicolas Richardson Ostéopathe D.O. 13007 Marseille