Kinésiotaping

Il permet de maintenir une action au niveau des récepteurs cutanés pendant 5 jours ce qui va m’aider dans ma capacité à répondre à la demande du patient.

Les quatre principaux effets physiologiques sont :

– un effet sur la fonction musculaire : il facilite ou inhibe la contraction musculaire, selon le type d’application;

– la réduction de la douleur par diminution de la pression sur les mécanorécepteurs;

– l’ Amélioration de la circulation sanguine et lymphatique aidant à éliminer l’excès d’œdème et le drainage des hématomes; – la réadaptation de la fonction articulaire en assistant la physiologie de l’articulation.

 

Cette nouvelle technologie en complément des techniques ostéopathiques va m’aider à participer au traitement de:

  • les épicondylites (tennis elbow),
  •  syndrome de la coiffe des rotateurs (ou syndrome sus-épineux),
  • le syndrome de la bandelette ilio-tibiale (ou syndrome de l’essuie glace),
  • le syndrome rotulien (ou syndrome  fémoro-patellaire),
  • les contractures musculaires au niveau du trapèze par exemple mais aussi sur tout les muscles,
  • les entorses avec en plus la possibilité d’avoir une action vasculaire à chaud,
  • fracture de côte,
  • etc…

 

 

Merci.