Influence de la libération fascial du foie sur l’évolution de la dépression

by

Cet article est mon mémoire de fin d’étude en 2009 dont voici le résumé :

Objectifs : ce mémoire a pour but de démontrer si la libération fasciale de foie pouvait
optimiser l’efficacité du traitement psychiatrique chez des patients hospitalisés pour trouble
dépressif majeur en service de psychiatrie.
Patients et méthode : étude sur une durée d’un mois chez 12 patients ayant bénéficié de 3
séances d’ostéopathie. Une séance de travail sur la libération de l’axe crânio-sacré puis deux
séances durant lesquelles est réalisée une technique fonctionnelle de rééquilibration fasciale
du foie.

Résultats : nous observons une détente des membranes de tension réciproque, un retour du
rythme crânio-sacré dans les normes physiologiques, une amélioration de l’équilibre
neurovégétatif, et un plus grand nombre de patients passant de l’état de dépression majeure à
celui d’absence de dépression. Cependant ces résultats n’ont pas de valeur scientifique en
raison de la faible taille de l’échantillon.

Conclusion : ces résultats sont intéressants car ils indiquent un intérêt à l’investigation
ostéopathique du foie ainsi que du tendon central en cas de dépression, et ouvrent une
perspective sur un traitement pluridisciplinaire de la dépression majeure.

Mots clefs : foie, fascia, technique fonctionnelle, rythme crânio-sacré, membrane de tension
réciproque, système neurovégétatif, dépression, psychiatrie.

 

et le lien pdf :

influence de la liberation fascial du foie sur l’évolution de la depression

 

Merci.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *